Savez-vous que…?

La production sculpturale de Tàpies ne s'est pas limitée exclusivement à l'objet tridimensionnel conçu pour être exposé dans un contexte de musée ou domestique.

L'artiste a été en relation constante avec l'espace public depuis les années 60, lorsqu'il réalisa les peintures murales de la Bibliothèque de la Handels-Hochschule (Saint- Gall, Suisse, 1962) et ses interventions publiques se sont développées parallèlement à ses œuvres de format plus petit et partagent avec celles-ci de nombreuses caractéristiques.

Des matériaux modestes, comme le fil de fer et la maille métallique, réapparaissent dans ses interventions urbaines, et des techniques comme l'assemblage sont utilisées indistinctement dans les objets petits ou dans des œuvres de grandes dimensions. Fréquemment, de plus, on devine aussi dans ces œuvres situées dans des espaces publics un ensemble de signes et objets quotidiens comme les croix, les chaises ou les lits.

Si vous visitez l'espace didactique de l'exposition, vous pourrez obtenir davantage d'informations sur des projets comme Núvol i cadira (1990), Rinzen (1992) ou Mitjó (2010), entre autres.

 

Núvol i cadira (Nuage et chaise), 1990
Aluminium anodisé et acier inoxydable
12,7 x 24 x 6,8 m
Œuvre réalisée avec la collaboration de Pere Casanovas
Collection Ajuntament de Barcelona, Barcelone. Emplacement : sur la façade de la Fundació Antoni Tàpies, Barcelone.
Photo courtoisie de la Fundació Antoni Tápies, Barcelone.

Exposición patrocinada por

×